Place de la mairie | 43550 SAINT-FRONT |
04 71 59 51 17
| Nous écrire un email
Commune de Saint-Front (43) Haute-Loire
Histoire de la commune

APERÇU HISTORIQUE

ORIGINE DE SAINT-FRONT :
Avant l'ère chrétienne, le bourg de Saint-Front n'existait pas. Il y avait, au plus, à l'emplacement de la localité actuelle, un mas ou borie qui dépendait de Bonnefond (où se trouvait un castrum), résidence fortifiée du seigneur.

Durant la révolution française, le village de Saint-Front avait pris le nom d'Ardennes en Montagne.

LES HABITANTS :

Les Saintfrontains et Saintfrontaines, avec leur caractère montagnard, ont le sens de l'hospitalité. Ils sont très attachés à leur pays et font tout pour le faire vivre. Pays d'accueil aux racines profondes, aux hommes attachants à l'image de la pierre volcanique de leur demeure.

L'EGLISE :

Dans le bourg tout empreint de son passé, l'église romane du XIIe siècle, classée monument historique par les Beaux-Arts, d'une rare beauté, mérite une visite. Les pierres volcaniques donnent à cet édifice un cachet tout particulier, unique sur le haut plateau. Les moines du Monastier fondèrent le prieuré et l'église qui fut placée sous le vocable de Saint-Front, évêque de Périgueux.

(voir onglet Saint-Front -Photos)

LES CHAUMIERES :

La commune compte actuellement une vingtaine de chaumières en bon état. D'origine gauloise, leur structure n'a pas beaucoup changé. Au village de BIGORRE, à 5 km de Saint-Front, dans un site exceptionnel et protégé, vous découvrirez deux belles chaumières à visiter (Label Maisons de Pays). 

(voir onglet Saint-Front - Photos)

LA CASCADE DE SOUTEYROS :

Sous le village de Souteyros coule le ruisseau du même nom. IL prend sa source quelques kilomètres en amont et se jette dans l'Aubepin. C'est  peu avant sa confluence que l'on découvre la mystérieuse cascade. D'une hauteur de 15 à 20 mètres, l'été ce n'est qu'un filet d'eau qui la serpente, mais au printemps avec la fonte des neiges, elle est fougueuse, impétueuse et dégage une puissance et une sérénité incomparable. 

Un sentier pédestre a été aménagé et balisé au départ du village de Souteyros.... A découvrir !

(voir onglet Saint-Front - Photos)

AU HAMEAU DU MONTEIL :

Au détour de la voie romaine, une stèle commémorative a été érigée à l'endroit où Jeannette Revergade, condamnée à mort pour sorcellerie a été brûlée vive le 6 août 1390.

LE LAC :

Ce lac privé d'origine volcanique, le plus haut du département de la Haute-Loire à 1250 m, est inscrit en totalité dans le site Natura 2000. Avant la Révolution celui-ci s'appelait Lac d'Arcône (mot d'origine celtique, prononcé "Arcum" et signifiant "réunion élevée des eaux"). D'une superficie de 30 ha et d'une profondeur d'environ 7 m, il est remarquable par sa forme pratiquement circulaire typique des lacs de maars. C'est un miroir aux couleurs changeantes, parfois d'un bleu éclatant, qui peut devenir gris soutenu suivant la couleur du ciel. En hiver, il n'est pas rare de le voir entièrement gelé et difficile à repérer s'il est recouvert de neige.

Pour la pêche et les activités voir avec le propriétaire.

(voir onglet Saint-Front - Photos)